A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un musée suisse en hommage à Charlie Chaplin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maman



Féminin Nombre de messages : 1865
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Un musée suisse en hommage à Charlie Chaplin   Sam 29 Déc - 23:41

Trente ans après la mort Charlie Chaplin en Suisse dans son manoir de Corsier-sur-Vevey, la demeure où il a passé 24 ans de sa vie sera transformée en un musée dont l’ouverture est prévue pour la fin 2009.
Ce projet, dont le coût est estimé 21 millions d'euros, est devenu réalisable grâce à la signature il y a quelques jours de la promesse de vente du manoir à des investisseurs luxembourgeois.
Philippe Melan, architecte et concepteur du futur musée, a déclaré : "il y a l'homme Charlie Chaplin, il y a l'artiste, il y a l'oeuvre". Il est donc prévu de "garder la maison telle quelle comme étant la partie intimiste, familiale de l'homme. Les dépendances et les nouvelles constructions vont elles nous permettre d'inclure tout ce qu'il a pu réaliser dans sa vie".
Le fils de Charlie Chaplin, Michael Chaplin, qui a habité le manoir jusqu'à l'an dernier aura ainsi l’opportunité de faire découvrir au public cette demeure dans laquelle son père a vécu 24 ans et notamment le piano sur lequel il a composé. S.B.

Il y a trente ans mourait Charlie Chaplin, Cinéaste d’un talent incommensurable, visionnaire, comédien, clown, saltimbanque, père de onze enfants, humaniste, grand séducteur: Charlie Chaplin aura cultivé presque toutes les casquettes durant sa vie. Son personnage, Charlot, et ses attributs - chapeau melon, costume noir, et démarche de canard- lui auront survécu. Retour sur un parcours atypique.

Charlie Chaplin, de son vrai nom Charles Spencer Chaplin, naît à Londres, en 1889, dans une famille d’artistes. A 5 ans, il commence à travailler, dans des foires, puis il est placé en orphelinat, car son père meurt et sa mère doit séjourner à l’asile. Charlie Chaplin connaît la misère et s’attache à une vie de saltimbanque. Il développe un regard acéré sur la société, et cette satyre contre les despotes qu’il cultivera jusqu’à sa mort, même millionnaire.

En 1914, il apparaît à l’écran. Le succès est fulgurant et énorme. Charlie Chaplin se lance alors dans la réalisation de « The Kid », en 1921, puis de « La ruée vers l’Or », des « Lumières de la ville » et des « Temps modernes ». Des films muets, qui parlent encore au tout public aujourd’hui. La marque d’un grand.

Ses œuvres se politisent ensuite. Charlie Chaplin sort courageusement « le Dictateur » en 1940, une caricature de Hitler, un appel à la paix.

Après la deuxième guerre mondiale, le cinéaste s'installe en Suisse, tandis que les Etats-Unis lui ferment la porte au nez. Il se réconciliera avec le pays de l'Oncle Sam en 1972. Il reçoit alors un Oscar d'honneur à Los Angeles.
L’homme qui aura su faire rire la planète entière en parlant des choses tristes et graves de la vie meurt dans son sommeil, paisiblement, un 25 décembre.

Un jours je visiterais ce musée, c super qu'il on enfin décidé de lui rendre un grand hommage à ce grand homme qui nous a tous fait rire
voili voulu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un musée suisse en hommage à Charlie Chaplin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 1ère fois que la voix de Charlie Chaplin fut entendue au cinéma
» LA VIE ... un texte de CHARLIE CHAPLIN
» Ce 8 janvier 2015, en hommage a Charlie...
» Le jour où je me suis aimé pour vrai
» Le jour où je me suis aimé pour vrai (Charles Chaplin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Ciné, Théâtre, Sorties...-
Sauter vers: