A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le roi des singes (conte chinois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: le roi des singes (conte chinois)   Mer 3 Oct - 12:44

salut,
il y a très longtemps j'ai vu le dessin animé chinois de cette histoire, magnifique. des dessins sublimes. une vraie oeuvre d'art. dans cette histoire on retrouve une autre histoire celle de gilgamesh qui cherche l'immortalité chez noé qui se trouve aussi sur ile. curieux çà,...


Il y a longtemps, en haut de le Montagne aux Mille Fleurs, il y avait un rocher magique, qui se cassa un jour et donna naissance à un oeuf de pierre. Et de l'oeuf sortit le Singe de Pierre, qui alla vivre avec les autres singes.

Un jour, les singes trouvèrent une cascade, et aucun d'entre eux n'eut le courage de passer derrière pour explorer, sauf le Singe de Pierre. Et il y trouva un pays merveilleux. Les singes vinrent y vivre et nommèrent le Singe de Pierre roi des singes, par reconnaissance. mais un jour, il s'inquiéta de la mort, et décida de partir en quête de l'immortalité.

Il voyagea pendant dix ans, et finit par arriver en radeau sur un rivage où vivait un sage qui connaissait le secret de l'immortalité, et il se fit accepter comme disciple du patriarche Sudobhi, qui lui donna le nom de Sun Wu-k'ung, le singe qui comprend la vacuité. Grâce à sa très grande intelligence, il apprit rapidement les secrets de Sudobhi, les soixante-douze transformations, et comment voler dans les airs sur les nuages, et enfin le secret de l'immortalité. Mais le singe se vantait de son savoir auprès des autres disciples, et un jour Sudobhi le chassa et lui interdit de faire savoir qu'il était son disciple.

Le singe s'en moquait bien. Il rentra chez lui sur un nuage et fit savoir à son peuple qu'il avait réussi. Puis il se rendit compte qu'il commençait à devenir vraiment puissant et commença à se préparer à la guerre, au cas où. Il alla voler des armes, mais si son peuple apprit à s'en servir, aucune ne lui convenait. Il décida d'aller prendre une arme magique au dragon qui vivait au fond du lac, et prit d'autorité un baton magique qui avait servi à niveler le fond de la mer et changeait de taille a volonté, et une armure complète. Le roi des dragons fut furieux et envoya une plainte au ciel.

Sun Wu-k'ung devint ami avec les chefs des démons et ils firent serment de fraternité. Mais un jour, il se réveilla dans le royaume de la mort. Il se plaint, disant qu'il était immortel et qu'il ne devrait pas être là. Comme on refusait de le laisser repartir en prétextant qu'on avait du confondre avec quelqu'un qui portait le même nom et qu'il fallait attendre le Roi de la Mort, il menaça les bureaucrates du royaume des morts et les força à le rayer de la liste des morts ainsi que tous ceux qui avaient un nom qui lui ressemblait, puis il retourna sur terre.

Le dirigeant du Ciel, l'empereur de Jade, reçut un jour les plaintes du roi des dragons et du roi de la mort concernant le roi des Singes, et il se facha. Mais l'un de ses serviteurs, l'Astre de la longévité, lui proposa plutôt de donner au roi des singes un poste mineur au ciel, afin de le calmer, de l'occuper et d'éviter une guerre. C'est ainsi que Sun Wu-k'ung reçut et accepta le titre de palefrenier céleste, qu'il pensait être très honorifique. Mais un jour, il apprit comme ce poste était bas et se révolta contre l'empereur de Jade. Et il demanda le titre de Grand Sage, l'Égal du Ciel.

L'empereur de jade, vraiment furieux cette fois, envoya contre lui le Céleste roi Li et son fils Natha. Et Li envoya son général, l'Esprit des Eclaircissements, mais le singe le vainquit sans peine, lui et toute son armée. Puis Natha y alla en personne, mais le singe le vainquit lui aussi, grâce à son bâton et à ses pouvoirs de transformation.

Ce fut encore l'Astre de la Longévité qui proposa un arrangement à l'amiable, c'est à dire créer un titre officiel de Grand Sage, Égal du Ciel, sans salaire mais sans obligations, pour faire plaisir au singe. Ce qui fut fait. Sun Wu-k'ung était très fier. Pour qu'il ne s'ennuie pas, on lui proposa de s'occuper des pêches de l'empereur de Jade, mais il les mangeait en cachette.

Un jour, la reine du Ciel voulut organiser un banquet de pêches, mais elle n'invita pas Sun Wu-k'ung. Il l'apprit alors qu'on venait chercher les pêches dans le verger et se mit en colère. Alors il entra en plein milieu du banquet sous une fausse identité, but une grande partie du vin et vola le reste, et, ivre, se goinfra d'elixir d'immortalité. Puis il se rendit compte de ce qu'il avait fait et que l'empereur de jade n'allait pas jtre content... Alors il rentra chez lui.

Cette fois-ci c'était la guerre, et les armées de l'empereur de Jade se battirent contre une horde de guerriers que le singe avait créés par magie, mais ne purent rien contre Sun Wu-k'ung lui-même. Alors Kuan-yin, déesse de la compassion, suggéra d'aller chercher Erh-lang le dieu de la vérité, pour combattre le roi des singes en combat singulier. Ehr-Lang était lui aussi maître des transformations, et il réussit à capturer le singe avec l'aide de Li, Natha, Kuan-yin, et du patriarche de la Voie.

Ils essayhrent de sissoudre le singe dans un four, mais comme il avait appris l'immortalité, rayé son nom de la lliste des morts et bu l'elixir d'immortalité, cela ne lui faisait pas grand-chose... Quand ils ouvrirent la porte, le croyant mort, il s'enfuit à nouveau, et cette fois-ci, Ehr-lang ne put le rattraper. Il fallut aller chercher Bouddha lui-même, qui emprisonna Sun Wu-k'ung sous la montagne des cinq éléments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   Mer 3 Oct - 12:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   Jeu 4 Oct - 11:04

salut !

un homme qui a participé à mon ouverture d'esprit est alain decaux raconte.

dans beaucoups demythes et d'histoires on retrouve cette quete de rechcerche de l'immortalité où l'on voit que l'homme refuse sa condition humaine.

hier quleque chose m'a frappé avec ce conte chinois et l'épopée de gilgamesh, je vais devoir m'y pencher plus. tout les grand écrivain , linguistes,... disent qu'aujourdh'ui grace au net on peut faire desliens qu'on n'avait jamais pu faire avant.

chez les égyptiens, l'immortalité de l'ame reside dans le souvenir des vivants. d'où leur préoccupation a se momifier, et faire des tombeaux gigansteque pour que le futur se souvienne d'eux et comme çà leur immortamlité dans l'au de là est assurée.

quand pharaon ordonne d'effacer toutes les traces du nom de moise sur les pierres et dans les documents, çà veut dire qu'il le condamne à ne pas avoir accès à l'immortalité de l'ame.

les épitaphes chrétienne en disent long là dessus.

mais voilà là des gens prouve que jamais il n'y a eu d'exode d'hébreux de l'égypte vers la palestine.

http://www.mondedelabible.com/article/index.jsp?docId=2251652

donc si çà c'est vrai çà casse tout le monothésime.

que dois je penser ?

qu'israel est un état laic donc pas religieux , que beaucoups de juifs on tpris leur distances avec le judaisme car pour eux c'est la cause de leur souffrances(voir le poste sur les signes des juifs),...

qu'ils veulent se libérer et casser al croyance pour se protéger de la folie des autres ?

çà ,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   Jeu 4 Oct - 11:14

cette histoire de pharaon qui efface le nom de moise, hé bien çà a été fait pour hitler. son nom est banni de l'humanité même son prénom n'est beaucoups plus utilisé. l'a t on condamné à ne pas avoir accès à l'immortallité,...

des gens qui s'appelaient hitler et qui n'avait rien à voir avec lui on du changer de nom après la guerre, en hizler,...

un père palestinien a nommé son fils adolphe, le gars aujourd'hui et toute sa vie a été et est un enfer, quand il passe les barrages il se fait tabasser par les israeliens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanou

avatar

Féminin Nombre de messages : 1195
Age : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   Jeu 4 Oct - 14:28

bonjour aze,
intéressant tes histoires.
par contre pour ça , je suis sur le c..
sa haine du "juif" a été plus forte que sa piété en islam

un père palestinien a nommé son fils adolphe, le gars aujourd'hui et toute sa vie a été et est un enfer, quand il passe les barrages il se fait tabasser par les israeliens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   Jeu 4 Oct - 14:43

pendant la guerre les palestiniens pensaient qu'htler allait gagné, et le père de cet homme a choisi le nom d'htler. imagines toi son quotidien en palestine avec les enfants des survivants des camps,..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le roi des singes (conte chinois)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le roi des singes (conte chinois)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» Le conte chaud et doux des chaudoudous
» Portrait chinois
» "MIX AGES". Conte et musique de Normandie (50).
» Un conte de Noël solidaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Contes, Légendes, Mythes...-
Sauter vers: