A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab   Jeu 27 Sep - 16:15

Ils ont même boycotté le cours de français
Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab

L’anecdote pour commencer : c’est l’histoire bouleversante d’une enseignante dans un lycée d’Alger. Par commodité, on lui prête le pseudo de Amina, car elle n’a pas souhaité révéler son identité de peur de représailles aussi bien de la part des élèves que de l’administration du lycée. Trois ou quatre jours après le début du Ramadhan, elle constate qu’un groupe de cinq élèves arrive en retard à son cours. Au bout de quelques séances, elle décide de les interpeller pour savoir de quoi il retourne. “On veille à la mosquée après la prière de Taraouih”, lui ont-ils expliqué.

Deux ou trois séances après cette première explication, changement radical dans le comportement vestimentaire de ces mêmes élèves qui arrivent au lycée avec une “aâbaya” et des sandales, comme pour aller à la mosquée. “Franchement ça ne m’a pas dérangé de les voir habillés ainsi tant qu’ils ne dérangeaient pas le déroulement de la séance”, concède-t-elle en prenant la chose presque à la plaisanterie.

Devant la “compréhension” de Amina, ce même groupe d’élèves décide de pousser alors le bouchon plus loin. Comment ? En lui demandant tout simplement à elle, professeur de français depuis au moins quinze promotions, de changer de tenue. “Madame s’il vous plaît, ne venez plus en jupe pendant le Ramadhan, c’est haram”, lui ont-ils gentiment recommandé. C’est carrément le ciel qui tombe sur la tête de Amina tout éberluée d’entendre pareils conseils auxquels elle n’eut pas droit même durant les années quatre-vingt-dix. Réaction spontanée de Amina à la fin de la séance : elle va voir le proviseur à qui elle fait le récit de sa mésaventure. Après l’avoir attentivement écoutée, nouvelle recommandation de la part du chef d’établissement cette fois-ci. “Ma fille essaie de les gérer avec tact (sayssihoum), le climat n’est pas propice à des sanctions”, lui suggère-t-il en chef d’établissement visiblement soucieux de “calmer le jeu”. Peu convaincue de la réaction du proviseur dont elle attendait “de la fermeté”, Amina continue à assurer son cours en venant au lycée en jupe, “question de principe”, selon elle. Quant au fameux groupe et devant la résistance de l’enseignante, certains boycottent le cours de français et les autres y viennent pour lire le Mashaf. Selon Amina, ces élèves qu’elle a eus l’année dernière seraient sous “l’influence nuisible” de personnes qui leur font “du bourrage” de crâne après la prière de Taraouih. La mésaventure de Amina est un démenti cinglant aux propos du ministre de l’Éducation qui soutenait, il y a quelques jours, après l’attentat suicide exécuté par le lycéen de quinze ans, que l’École algérienne ne formait pas des intégristes. Ce n’est pas de l’intégrisme pur et dur le fait que des élèves, pas plus hauts que trois pommes, poussent l’effronterie jusqu’à demander à leur enseignante de changer de tenue. Au lieu de prétendre que tout va pour le meilleur des mondes, le département de M. Benbouzid serait plus inspiré de faire respecter la discipline républicaine dans les écoles.

Liberté 27/09/07
N. S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
sil



Masculin Nombre de messages : 2771
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab   Jeu 27 Sep - 18:59

Je répète ce que j'ai dit ailleurs...

Depuis quand les étudiants ont-ils droit de prendre des libertés avec les horaires et surtout de faire la leçon à leur professeur???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faracha

avatar

Masculin Nombre de messages : 727
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab   Jeu 27 Sep - 20:33

salut
Discours et réalité
Par : Amine Allami
Le président Bouteflika n’avait-t-il pas critiqué le port du hidjab en affirmant, dans un discours à la nation, que cet accoutrement est importé d’ailleurs et ne correspond nullement aux traditions ancestrales du peuple algérien ?

“L’École algérienne n’a pas produit le terrorisme”, affirmait récemment le ministre de l’Éducation nationale qui tentait d’effacer d’un trait de plume les années sanglantes de violence islamiste qu’a connues le pays, et dont les séquelles sont encore là. L’intégrisme, l’intolérance et le refus de l’autre continuent d’empoisonner la vie de millions d’Algériens qui aspirent, après tant d’années de haine et de violence, à vivre en paix dans un pays en paix.
Au-delà des mots, il y a malheureusement les faits, les évènements. Ceux-là sont têtus. Ils n’ont besoin d’aucun commentaire. Après les enseignants “terroristes” débusqués par les services de sécurité dans les années 1990, des collégiens sont aujourd’hui transformés en bombes humaines pour servir ceux qui jurent encore de replonger le pays dans le cycle infernal de la violence et de l’intolérance. Ce qui vient de se produire dans un lycée de la capitale où des élèves, devenus des “talibans”, imposent à leurs enseignants, auxquels ils doivent normalement vouer respect et considération, de porter une tenue vestimentaire afghane ou iranienne dépasse tout entendement. Le président Bouteflika n’avait-t-il pas critiqué le port du hidjab en affirmant, dans un discours à la nation, que cet accoutrement est importé d’ailleurs et ne correspond nullement aux traditions ancestrales du peuple algérien ?
Mais que reste-t-il aujourd’hui de ces traditions ancestrales lorsque des enfants endoctrinés par un islamisme rampant dictent leur loi, lorsque les responsables censés veiller au strict respect de l’école en tant que lieu d’épanouissement du savoir refusent de voir la réalité en face ?
La réalité est que la mouvance intégriste poursuit son œuvre de démolition des valeurs de la République. Même si le terrorisme a été vaincu militairement, l’extrémisme religieux demeure intact. Pis, il est encouragé par une religiosité sans bornes qui a même investi le terrain social, après le politique. Lorsque des lycéens se font recruter par les groupes armés et acceptent de mourir pour on ne sait quelle cause, la réforme de l’école est déjà un échec et quand des adolescents fraîchement pubères osent dicter la tenue vestimentaire à celle qui est censée leur inculquer le savoir, c’est l’échec de toute une société qui n’a pas su transmettre les véritables principes d’une religion réputée pour sa tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des lycéens obligent leur enseigante à porter le hidjab
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» Comment porter son bébé en écharpe ?
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» porter deux bébés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Un Oeil (le bon) sur la Planète :: Que se passe-t-il au Maghreb ?-
Sauter vers: