A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans   Lun 10 Sep - 12:54

Algérie attentat: le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans (presse)
10.09.07 | 09h57

Le kamikaze de l'attentat contre la caserne des gardes côtes de Dellys était un collégien de 15 ans, selon un communiqué d'Al-Qaïda au Maghreb (ex GSPC), cité lundi par le quotidien algérien Al-Watan.

Ce collégien, Nabil Belkacemi s'était donné pour nom de guerre Abou Moussaab al-Zarqaoui, celui d'un dirigeant du réseau de nationalité jordanienne tué par l'armée américaine en Irak, selon le communiqué.

Le portrait de Nabil Belkacemi, en tenue militaire, arborant un large sourire, une Kalachnikov en bandoulière, illustre le communiqué islamiste, qui a revendiqué les attentats de Batna (Aurès, est) jeudi et de Dellys (Kabylie, est) samedi, qui ont fait au total 52 morts et plus de 150 blessés.

Le kamikaze était originaire d'un quartier de la banlieue d'Alger, Bachdjarah, théâtre au début des années 1990 d'affrontements entre les forces de sécurité et les groupes islamistes armés.

Selon sa mère, interrogée par Al-Watan, Nabil Belkacemi avait quitté le domicile familial dix jours avant de passer l'examen du brevet élémentaire (mi-juin)".

"Il passé la nuit à la mosquée, puis il a disparu. Il m'a appelé sur un téléphone portable pour me dire de ne pas m'inquiéter et qu'il allait bientôt rentrer. C'était dix jours avant le brevet élementaire", a-t-elle précisé.

Dans un autre appel téléphonique, la mère affirme que son fils lui avait dit: "maman j'ai peur, je ne sais pas où je suis. J'ai envie de m'enfuir, mais j'ai peur qu'il vous tuent. Ils (les islamistes) m'ont averti que si jamais je leur échappais, ils s'en prendraient à vous. Mais ne t'inquiète pas, je trouverai l'occasion de fuir".

Ce récit recoupe les informations des experts algériens de l'antiterrorisme selon lesquels les jeunes recrues, choisies parfois parmi des chômeurs déclassés, sont isolées dès leur arrivée dans les maquis, conditionnées et placées directement sous la coupe d'émirs, qui s'emploient à en faire des commandos suicide.

Les responsables algériens ont exprimé une sourde inquiétude devant cette évolution des groupes armés islamistes vers les opérations kamikaze, inconnues juqu'alors en Algérie.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la chaîne qatari Al-Jazira avait fait état d'un communiqué de la branche d'Al-Qaïda au Maghreb, revendiquant sur l'internet les deux attentats qui ont frappé l'Algérie.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32351173@7-60,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans   Lun 10 Sep - 14:42

Il est facile de manipuler un jeune... les commanditaires de cet acte odieux n'hesitent pas à utiliser des jeunes pour commettre l'innommable. Ce jeune ado a dû subir un endoctrinement dans la mosquée qu'il fréquentait

Code:
"Il passé la nuit à la mosquée, puis il a disparu. Il m'a appelé sur un téléphone portable pour me dire de ne pas m'inquiéter et qu'il allait bientôt rentrer. C'était dix jours avant le brevet élémentaire", a-t-elle précisé.

Dans un autre appel téléphonique, la mère affirme que son fils lui avait dit: "maman j'ai peur, je ne sais pas où je suis. J'ai envie de m'enfuir, mais j'ai peur qu'il vous tuent. Ils (les islamistes) m'ont averti que si jamais je leur échappais, ils s'en prendraient à vous. Mais ne t'inquiète pas, je trouverai l'occasion de fuir".
...

Il serait temps que les responsables mettent de l'ordre dans certaines mosquées ou des imams tiennent des discours haineux. Ces prêches virulents visent à endoctriner leur auditoire, Ce lavage de cerveau peut être dangereux pour les personnes vulnerables (jeunes désoeuvrés, chômeurs...) qu'ils vont ensuite utiliser pour se faire exploser... "une action sensée leur ouvrir les portes du paradis"

_____________________
_____________________

Il avait à peine 15 printemps. Il y a près de deux mois, il s’apprêtait à passer son brevet d’enseignement moyen (BEM) au collège de Bourouba, à Bachdjarah (est d’Alger) lorsque des adultes ont changé le cours de sa destinée. D’un élève très sérieux, apprécié par ses camarades et ses voisins, Nabil s’est transformé en kamikaze, portant le pseudonyme de Abou Mossaâb Zerkaoui, un des chefs d’Al Qaïda tué par les Américains en Irak.

http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=75952
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans   Lun 10 Sep - 15:05

salut,

l'origine de tout ceci se trouve en palestine. les gars d'al qaida du monde ont exporté la méthode des attentats suicides dans le reste du monde.

les israeliens viennent d'arreter un adolescent avec des explosifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
le kamikaze de Dellys était un collégien de 15 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à 8 ans il entre au collège
» Chaussons de la marque "collégien"
» *** ALERTE TENTATIVE D'ENLEVEMENT D'ENFANTS ***
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Un Oeil (le bon) sur la Planète :: Que se passe-t-il au Maghreb ?-
Sauter vers: