A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corruption dans les postes d'Algerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marika-l
Invité



MessageSujet: Corruption dans les postes d'Algerie   Lun 27 Aoû - 12:44

Détournement de 4 milliards de centimes à la Grande-Poste d'Alger !

--------------------------------------------------------------------------------

Le receveur et trois caissiers arrêtés
Détournement de 4 milliards de centimes à la Grande-Poste


Le receveur de la recette principale de la Grande-Poste et trois caissiers ont été arrêtés, avant-hier, par la police. Selon nos sources, leur arrestation est intervenue à la suite de la découverte d'un trou de 4 milliards de centimes dans la caisse de cette poste.

Les responsables d'Algérie-Poste ont déposé plainte auprès de la Sûreté de la wilaya d'Alger. C'est à la suite d'une opération de contrôle de routine à la Grande-Poste que des inspecteurs d'Algérie-Poste ont découvert, il y a trois mois, un décalage des écritures comptables de plus de 40 millions de dinars. La question est de savoir pourquoi les responsables d'Algérie-Poste ont mis tout ce temps pour réagir ? Selon nos sources, il est de tradition, lorsque ce genre d'anomalie est relevée, que la direction d'Algérie-Poste accorde un délai au responsable incriminé pour assainir la situation comptable de sa caisse. Ce qui explique, sans doute, le fait que trois mois se sont écoulés depuis la découverte du trou de caisse à la grande-Poste avant que les autorités compétentes soient saisies.
R. B.

LIBERTE du 22/08/2007
Revenir en haut Aller en bas
Marika-l
Invité



MessageSujet: Re: Corruption dans les postes d'Algerie   Lun 27 Aoû - 12:50

23 août, 2007
Où va l’argent de l’Algérie ?
L'Algérie investit 43 milliards de dollars aux Etats-Unis

L’Algérie investit 43 milliards de dollars aux Etats-Unis, essentiellement en emprunts obligataires de l’Etat américain, selon des chiffres publiés par Peterson Institute for International Economis, mais Le gouvernement − conseillé sur les questions d’investissements par le cabinet d’avocats international Baker&Mac Kenzie que dirigeait l’actuel ministre français de l’économie Christine Lagarde − entretient une totale opacité sur ces avoirs colossaux et ne rend compte à aucune institution nationale, pas même l’Assemblée nationale croupion, de sa stratégie en la matière. Cette gestion occulte des nos finances ne semblent choquer aucune institution tant il est vrai que la gestion démocratique et transparente de nos ressources est une notion étrangères aux mœurs des nos gouvernants.

Ces avoirs, détenus via un fonds d’investissement créé par le gouvernement en 2000, placent l’Algérie en huitième position des investisseurs gouvernementaux étrangers aux Etats-Unis, derrière les Emirats Arabes Unis (entre 500 et 875 milliards de dollars), Singapour (de 200 à 430 milliards), la Norvège (380 milliards), le Koweït (174 milliards), la Russie (122 milliards), la Chine (66 milliards) et le Qatar (50 milliards). La majorité de ces pays, à l’image de l’Algérie, tirent leurs recettes des exportations pétrolières. Pourtant cette conjoncture de prospérité financière ne profite pas aux algériens. Pire ! C’est même dans ce contexte d’opulence que le pouvoir, assis sur des réserves de changes estimées à plus de 80 milliards de dollars – celles-ci devraient même dépasser les 100 milliards d’ici à la fin de l’année 2007- réussit l’exploit d’appauvrir et de paupériser un grands pans de la société algérienne. La misère qui touche désormais une grande partie de la population est d’autant plus insupportable pour ceux qui la subissent qu’elle cohabite avec l’étalage outrancier de richesses, des dépenses de prestige, inconsidérées et inutiles, la dilapidation et le bradage éhonté des ressources et du patrimoine du pays.

En absence de contre-pouvoir qui peut demander des comptes au pouvoir algérien, qui peut stopper ses dérives ?

Le Matin
Revenir en haut Aller en bas
 
Corruption dans les postes d'Algerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La corruption dans notre société
» Promenade dans le djebel Fagous avec Bigeard
» Transformations de postes – La gestion dans l’opacité
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Un Oeil (le bon) sur la Planète :: Que se passe-t-il au Maghreb ?-
Sauter vers: