A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La fiancée d'Anzar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La fiancée d'Anzar   Lun 30 Juil - 21:10

La fiancée d'Anzar


Il etait jadis un personnage du nom d 'Anzar.C'etait le maître de la pluie.
Il desirait épouser une jeune fille d'une merveilleuse beauté:
comme la lune dans le ciel,elle brillait sur terre.
Son visage était resplendissant,son vêtement d'une soie chatoyante.
Elle avait l'habitude de se baigner dans une rivière au reflets d'argent.
Quand le Maitre de la pluie descendait sur terre et s'approchait d'elle,elle prenait peur,et lui se retirait.Un jour,il finit
par lui dire:

Tel l'éclair,j'ai fendu l'immensité du ciel,
O toi,Etoile plus brillante que les autres,
donne moi donc le trésor qui est tien
sinon je te priverais de cette eau.

La jeune fille lui répondit:

Je t'en supplie,Maître des eaux,
au front couronné de corail,(je le sais)nous sommes faits l'un pour l'autre
mais je redoute le "qu'en dira-t-on"

A ces mots,le Maitre de l'eau tourna brusquement la bague qu'il portait
au doigt:la rivière soudain tarit et il disparut.
La jeune fille poussa un cri et fondit en larmes.Alors elle se depouilla
de sa robe de soie et resta toute nue.Et elle cria vers le ciel:

O Anzar,O Anzar
O toi,floraison des prairies,
Laisse à nouveau couler la rivière,
et viens prendre ta revanche!

A l'instant même,elle vit le Maitre de l'eau sous l'aspect d'un éclair immense.
Il serra contre lui la jeune fille:la rivière se remit à couler et toute la terre se couvrit de verdure.


Cette légende est à l'origine d'une coutume:en cas de sécheresse on célèbre sans tarder Anzar,et la fille choisie pour la circonstance
doit s'offrir nue.


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Lun 30 Juil - 21:22

pas mal soria !! je suis sous le charme de cette jolie histoire orientale magnifique merci a toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Lun 30 Juil - 21:27

De rien Jasmine il s'agit d'un conte kabyle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Lun 30 Juil - 22:26

sublime et toujours emerveillé quand on me raconte un conte ou une jolie histoire orientale de preference ..............
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin


Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Mar 31 Juil - 13:58

Anzar, donne-nous la pluie !

Les rites de l'eau trouvent leur origine dans la légende antique d'Anzar..... Ces rituels ont évolué dans leur état originel avec la venue de l'islam et ont été peu à peu substitué par un rite purement islamique qui s'appelle "El salat el Istiqa", "la prière de l'eau"... néanmoins certaines formes anciennes du rite d'Anzar perdurent encore aujourd'hui en Afrique du nord sous des variantes différentes selon les régions, notamment en kabylie, et ainsi pratiqué autrefois dans la casbah d'Alger (appellé "Bou&endja", "celui qui a la louche") pendant les année 50 & 60...

Cette légende raconte qu'Anzar, le roi de la pluie, "agellid ageffur" désire épouser une jeune fille qui se refuse à lui. Il la menace d'assécher la rivière puis met cette menace à éxécution. La jeune fille cède à ce chantage et alors qu'elle s'est dénudée, il l'emporte dans un éclair, en rendant l'eau à la terre...

Toute une symbolique cette légende.... "Anzar, Anzar, a Rebbi switt-id ar azar"...."Anzar, Anzar, Ô Dieu arrose la jusqu'à la racine"....ou encore...."Aman aman i uqlib, a&enja itsgririb"..."De l'eau de l'eau pour le dernier labour, que la cuillière la fasse tomber"...c'est en partie par ces paroles que l'on invoquait autrefois Dieu et le roi de la pluie, Anzar, lors de cerémonies où l'on demandait la pluie lorsqu'elle venait à manquer...

La légende d'Anzar

On raconte que jadis, à l'époque où les animaux parlaient et où les Dieux avaient une apparence humaine, Anzar, apparaissait après la pluie sous la forme d'un arc-en-ciel. Un jour après avoir immergé d'eau les villageois, il aperçut au loin, une belle jeune fille qui se baignait dans une petite rivière. Charmé et épris d'elle Anzar se jura de l'avoir comme compagne. En s'approchant d'elle, la jeune fille s'enfuit à toute allure, mais Anzar lui emboîta le pas, il la pria de bien vouloir le suivre dans le ciel, là où elle régnera avec lui, et partagera ses richesses et ses pouvoirs.

La jeune fille refusa son offre, elle préfére de loin la vie des mortelles, au faste des Dieux, ainsi offusqué Anzar se sentit indigné.
Furieux par son refus, Anzar, cria vengeance, ainsi le jour suivant, les villageois découvriront des rivières, des ruisseaux et des sources desséchées, le malheur était tombé, la mort était certaine, plus rien ne pouvait apaiser la colère d'Anzar.

Les villageois prièrent la jeune fille de céder aux envies d'Anzar afin d'apaiser sa colère et de le suivre dans son royaume. C'est ainsi que la jeune fille se sacrifia pour la survie des siens. Ainsi le roi de la pluie satisfait, la vie niormale reprit son cours. Telle est la légende d'Anzar, qu'on raconte jusqu'à maintenant.

Le rite d'Anzar

Par exemple voici les détails d'un rite d'obtention de la pluie effectuée dans la vallée du haut Sebaou chez les Ath Ziki dans les années 70 - tiré de H. Genevois - "Un rite d'obtention de la pluie"- Actes du deuxieme Congrés International d'Etude des Cultures de la Méditerrannée Occidentale

Le rite se présente comme une mise en scène de la légende d'Anzar. Une jeune fille joue le rôle de "tislit bb-wanzar" : toilette et parure dues à une mariée, cortége nuptiale. Elle tient en main "a&enja" une louche et la procession chante des invocations a Anzar, le roi de la pluie, tout en quétant de porte à porte. On recoit ainsi semoule, viande, graisse, oignons etc...Arrivé dans un sanctuaire, le cortège s'arrête et les femmes préparent un repas cérémonial avec ce qui a été rassemblé. Tous les accompagnateurs y prennent part. Puis la "qibla", la voyante guérisseuse du village, dénude la fiancée, l'enveloppe dans un filet à fourrage, puis lui fait faire sept fois le tour du sanctuaire tenant la louche en main de façon à avoir la tête de la louche en avant comme si elle demandait de l'eau, tout en répétant : "ay at aman awit-d aman, nefka tarwiht i i t yev&an" Ô gens de l'eau, donnez de l'eau, nous donnons la vie a qui la veut. Entres autres chants, la fiancée répéte une incantation qui commence par le vers suivant : "nekk d tmurt ttakniwin" "Moi et la terre sommes co-épouses".

Aprés qu'un certain nombre de chants aient été entonnés par les femmes, les jeunes filles se livrent au jeu de "zerzari", appelé ailleurs "lkura", la balle. Munies chacune d'un bâton, elles se disputent la balle afin de la faire tomber dans le trou dédié a la recevoir.
Lorsque les jeunes filles ont mis la balle dans le trou, elles chantent : "Agellid yersed ar lqa3a, tislit tsebbed terda" "le Roi est descendu vers le sol, la fiancée s'est soumise et a consenti"...

Nous pourrons constater et entendre en ces temps de secheresse, les femmes dirent : " Il ne manque plus que les louches et les cuillères que nous n'avons pas remplies d'eau ..." Peut etre subsiste-t-il dans l'inconscient de ses femmes des notions du rite d'Anzar sans le savoir ?

Le Mythe, Le Rite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Mar 31 Juil - 14:30

J'ai une copine berbére qui gamine jouait au jeu de "la fiancée de la pluie" elle mettait du tissu blanc autour de 2 bâtons et elle dansait pour appeler la pluie, elle ignorait l'origine de ce jeu mais il se transmettait entre frères et soeurs...Ce n'est que plus tard qu'elle a connu la légende et les rites qui l'accompagnait.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin


Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Mar 31 Juil - 17:38

Anzar... "Dieu de la pluie"

Une legende qui se transmet de generation en generation... la conteuse est captivante les enfants sont emerveillés par l'histoire d'Anza...

http://www.dailymotion.com/Winitri/video/xq1xy_croyance-berbere-anzar_events
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fiancée d'Anzar   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
La fiancée d'Anzar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Contes, Légendes, Mythes...-
Sauter vers: