A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Algérie replonge dans le bain de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Mer 20 Aoû - 14:43

L'Algérie replonge dans le bain de sang



L'attentat a eu lieu devant l'école de gendarmerie des Issers, où de jeunes candidats attendaient l'appel pour passer leur concours d'entrée. : AFP

En moins d'une semaine, une cinquantaine de personnes sont mortes dans des attaques imputées au réseau islamiste implanté dans l'est du pays.

C'est l'attaque la plus meurtrière en Algérie depuis le début de l'année. Un attentat suicide perpétré, hier, devant l'école de gendarmerie des Issers (à 55 kilomètres à l'est d'Alger) a fait 43 morts et 45 blessés. Un kamikaze a foncé, à bord de sa voiture, chargée d'explosifs, contre la porte d'entrée principale de l'école où des jeunes candidats attendaient l'appel pour passer le concours d'entrée d'un des corps les plus prestigieux de l'armée algérienne.

Al-Qaida soupçonné

« Un véritable carnage », s'écrie le père d'un candidat gendarme tué hier. La façade de l'école soufflée, des arbres arrachés, les vitres volées en éclats des magasins aux alentours témoignent de la puissance de l'explosion qui a creusé un cratère de plusieurs mètres de diamètre. « Je n'ai compris que c'était un attentat qu'en voyant une flamme suivie d'un panache de fumée noire et les vitres du bus soufflées. J'ai alors sauté par la fenêtre pour me retrouver assis sur des cadavres jonchant le sol », raconte Nassim, témoin de l'explosion.

Hier, ces attaques, qualifiées de « barbares et aveugles » par Nicolas Sarkozy, n'avaient toujours pas été revendiquées, même si cette méthode de « terrorisme à l'irakienne », selon les spécialistes, relèverait du groupuscule Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), ex-GSPC, une succursale adoubée par Ben Laden en 2006.

La « réconciliation nationale » en cause

Dimanche, déjà, huit policiers, trois soldats et un civil sont morts dans une embuscade tendue par des rebelles de l'AMQI, dans la localité de Oued Zeguerra, à 300 km à l'est d'Alger. Les policiers ont été abattus puis égorgés par les assaillants qui ont pris la fuite en emportant leurs armes et leurs uniformes. Jeudi, le commandant du secteur militaire de la région, le colonel Abdelkader Yamani, avait été tué dans une embuscade, dans la même zone.

Au total, en moins d'une semaine, le bilan de ces actes terroristes s'élève à 56 morts. La brusque recrudescence des attentats dans l'est du pays survient alors que l'État algérien est accusé de faire preuve d'un inquiétant laxisme qui profite aux extrémistes. Directement mise en cause : la « réconciliation nationale », une politique d'amnistie aux islamistes, voulue et imposée en 2006 par le président Bouteflika, qui a gracié d'anciens maquisards et remis en liberté des milliers de condamnés.

« La recherche d'un compromis avec les islamistes n'a rien donné sinon un retour en force du religieux, du voile islamiste et des interdits de toutes sortes. Il n'y a rien qui les encourage à cesser les actes terroristes. Quoi qu'il en soit, à moins de deux semaines du début du mois de ramadan, il y a tout lieu de penser que l'AMQI ne va pas s'arrêter de sitôt », commente Hassane Zerrouky, éditorialiste au journal Le Matin.

Cette main tendue aux condamnés n'a pas été suivie de la nécessaire fermeté dans le discours officiel. Lors de l'attentat de décembre 2007 - qui avait fait 37 morts à Alger - Abdelaziz Bouteflika avait été invisible. Hier, son message de condoléances se faisait attendre.

Aude ROUAUX.
Ouest-france, 20/08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
sil



Masculin Nombre de messages : 2771
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Mer 20 Aoû - 16:27

C'est la fête aux islamistes de tout bord avec les 10 militaires français tués au combat dernièrement en Afghanistan... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Mer 20 Aoû - 19:47

2 attentats ont frappé l'Algérie en moins de 24 H. Les sanguinaires frappent aveuglement (civils et fonctionnaires). Il serait temps que l'Etat prenne ses responsabilité et arrête de "couvrir" (ex réconciliation nationale) les terroristes qui sèment la mort sur le territoire algérien. Une question m'interpelle comment font ils pour se procurer les explosifs ???

Hamou : peux-tu nous eclairé sur ses groupuscules criminels et quelle est la position des politiciens en place pour enrayer cette spirale de la violence ???

Sincères condoléances aux familles et prompt rétablissement aux blessés


Sil : Les talibans s'attaquent à "l'envahisseur" ils ont une haine contre ceux qui les ont chassés du pouvoir...

_________

L’attentat suicide qui a visé, mardi matin aux environs de 7H30, l’École supérieure de gendarmerie des Issers, à 55 kms à l’est d’Alger, dans la wilaya de Boumerdès, a fait 43 morts et 38 blessés, selon un bilan officiel.

Au moins 10 morts et plusieurs blessés dans deux attentats à la voiture piégée perpétrés ce matin à Bouira, selon un premier bilan provisoire mais non officiel obtenu par tsa de source sécuritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
sil



Masculin Nombre de messages : 2771
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Mer 20 Aoû - 20:37

Nebuleuse a écrit:
2 attentats ont frappé l'Algérie en moins de 24 H. Les sanguinaires frappent aveuglement (civils et fonctionnaires). Il serait temps que l'Etat prenne ses responsabilité et arrête de "couvrir" (ex réconciliation nationale) les terroristes qui sèment la mort sur le territoire algérien. Une question m'interpelle comment font ils pour se procurer les explosifs ???

Hamou : peux-tu nous eclairé sur ses groupuscules criminels et quelle est la position des politiciens en place pour enrayer cette spirale de la violence ???

Sincères condoléances aux familles et prompt rétablissement aux blessés


Sil : Les talibans s'attaquent à "l'envahisseur" ils ont une haine contre ceux qui les ont chassés du pouvoir...

_________

L’attentat suicide qui a visé, mardi matin aux environs de 7H30, l’École supérieure de gendarmerie des Issers, à 55 kms à l’est d’Alger, dans la wilaya de Boumerdès, a fait 43 morts et 38 blessés, selon un bilan officiel.

Au moins 10 morts et plusieurs blessés dans deux attentats à la voiture piégée perpétrés ce matin à Bouira, selon un premier bilan provisoire mais non officiel obtenu par tsa de source sécuritaire.

Certes c'est une guerre là-bas et ce sont des soldats qui sont morts, mais cette coincidence ne fait pas plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hamou

avatar

Masculin Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Lun 25 Aoû - 22:51

Nebuleuse a écrit:


Hamou : peux-tu nous eclairé sur ses groupuscules criminels et quelle est la position des politiciens en place pour enrayer cette spirale de la violence ???


Je donne une première réponse à la question de Nébuleuse. J’ai pris du temps pour réagir car je ne veux pas répondre avec mes tripes, rendant ainsi service à mes émotions mais moins à mon –notre- intelligence.
Je crois aussi que pour des questions aussi graves – qui concernent tous les algériens et des millions de personnes d’autres pays – il ne faudrait pas abuser de propos moralisateurs qui ne servent de toute façon presque à rien : les terroristes et apprentis terroristes auxquels ils sont normalement destinés y sont absolument sourds. Quant aux autres, à quoi ça sert de prêcher à des convaicus ?
Personnellement, connaissant depuis longtemps l’ampleur du mouvement islamiste politique, j’ai considéré, à partir de 1992, plus exactement à partir de l’assassinat du président Boudiaf, que la violence terroriste, alors en phase ascendante, ne peut être vaincue qu’à très long terme – 20 ans au moins. J’ai même affirmé à des interlocuteurs à la fois amusés et incrédules – car se croyant plus « éclairés » que moi- d’un schéma d’évolution de l’Algérie à la colombienne : violence endémique et fusion du terrorisme politique avec des segments du grand banditisme ( trafic de drogue, enlèvements, trafic d’armes, hold-ups…).
Cette vision, disons lucide, de la crise algérienne, nous sommes biens sûr des milliers d’algériens à l’avoir partagée et la partager jusqu’à nos jours sans arriver à l’imposer faute d’avoir assez d’influence auprès des gens qui dirigent notre pays pays tâpis dans l’ombre comme des « veuves noires ».
Eh oui, l’origine première de la crise algérienne, c’est d’abord le mode d’organisation et d’exercice du pouvoir (« la gouvernance ») mis en place dans ses grandes lignes avant même l’indépendance du pays :
- Prise du pouvoir par des clans par le coup de force et le meurtre – le premier d’une longue série étant l'exécution, en 1957, camouflée longtemps en "mort au champ d'honneur", d’Abane Ramdane par les colonels de l'armée algérienne stationnée "aux frontières", plus exactement au Maroc et en Tunisie .
- Manipulation, par la désinformation et la fraude massive, de la souverraineté du peuple et gestion occulte des affaires publiques.
- Refus de toute opposition politique réelle, c’est –à-dire appuyée sur une base sociale et électorale.
Le tout donne un « désordre établi » allant croissant caractérisé par l’absence, d'une part, de règles connues et majoritairement admises et, d'autre part, de responsabilités et de sanctions en découlant si ce n’est celles infligées par les réseaux claniques au pouvoir.
Le président de la république actuel est justement depuis une cinquantaine d’années l’un des mâçons de ce "désordre établi" inique qui a empêché et empêche toujours la grande majorité des algériens de commencer à jouir réellement de leurs droits essentiels et d’assumer valablement leurs obligations citoyennes.
Comment voulez que le terrorisme issu de l’islamisme politique ne continue pas à sévir si une partie au moins des clans au pouvoir se réclament invariablement de leur idéologie de la fermeture et de la régression, « pardonnent » à certains d’entre eux (« les repentis », ces mal nommés) sans les avoir, au préalable, fait passer devant les tribunaux, et vont – par la voix du président de la république- jusqu’à leur donner raison d’avoir pris le maquis?
En guise de conclusion, je dirai qu’il faut bien, hélas, se rendre à l’évidence : l’avenir de l’Algérie est loin d’être en des mains sûres, surtout pas celles de ces trop nombreux politiciens bavards qui, à longueur de discours, lui déclarent sans cesse un amour éternel…


Dernière édition par hamou le Mar 26 Aoû - 13:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Mar 26 Aoû - 13:02

SALUT,

les talibans sont encore soutenus par l'isi(services secrets pakistanais) et çà enrage les usa. on va probablement vers une enorme talibanisaion du Pakistan. avec le risque qu'ils aient la bombe et celà debouchera vers un conflit avec l'Inde.

l'Algerie c'est plus complexe. avec la construction d'une mosquée par jour depuis l'indépendance, faut pas s'étonner que le fait de miser sur l'islam pour endormir le peuple donne le fis et cette guerre civile !

oui hamou il faudra du temps et une génération pour que l'Algerie s'en sorte et encore.

il y aussi la lutte des clans,...

bref on n'est pas encore sorti de l'auberge,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hamou

avatar

Masculin Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   Jeu 28 Aoû - 15:15

Salam Azedine,
Franchement, je ne vois pas beaucoup de similitudes entre la situation au Pakistan et la situation en Algérie...
Concernant la construction des mosquées et le Fis:
- la plus grande partie des mosquées construites en Algérie l'ont été à l'initiative des populations, pas de l'Etat ou de l'administration. Et puis le poblème, c'est pas le contenant (les mosquées) mais le contenu ( les discours religieux pratiqués et/ou tolérés).
Un exemple pour montrer qu'il faut se méfier des clichés créés par des journalistes - européens et autres- amateurs ou mal intentionnés: c'est en kabylie - région la plus hostile à l'islamisme politique - qu'il y le plus grand nombre de mosquées, construites pour la plupart à l'initiatives des populations et sans aide publique.
- Le Fis était un "parti" ( en réalité un conglomérat de forces hétéroclites ayant toutes l'islamisme politique pour idéologie, c'est-à-dire utilisant l'islam comme fonds de commerce au mépris du Coran) qui a été agréé ou légalisé par le pouvoiren place en violation de la constitution dont un article interdit explicitement l'utilisation de l'Islam à des fins politiques. Certaines de ces forces politiques islamistes de tendances "radicales" ou "djihadistes", étaient, avant même la création du Fis, pour la conquête du pouvoir par les armes. En entrant à l'intérieur du Fis, ces forces comptaient utiliser une possibilté d'arriver au pouvoir à moindre frais ( c'est-à-dire par le vote et la fraude électorale). Une fois au pouvoir, ces forces comptaient avec les moyens de l'Etat, réaliser un plan sanguinaire, celui d'éliminer par centaines de milliers les élites algériennes modernes. L'accès au pouvoir par "les élections" leur ayant été , même un peu tard, barré à raison, ils ont pris depuis leur pente naturel qui est de faire la guerre à tous les algériens en vue de prendre le pouvoir à tout prix et réaliser leur projet obscurantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Algérie replonge dans le bain de sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Algérie replonge dans le bain de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nounou mise en examen après la mort d'un bébé dans son bain
» Pochette surprise Le Bonheur est dans le bain
» Système pour bébé assis dans le bain (pas d'anneau)
» Opération "Soukiès I" Algérie 1958
» Quitter la petite baignoire en plastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Un Oeil (le bon) sur la Planète :: Que se passe-t-il au Maghreb ?-
Sauter vers: