A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La légende de Hammam meskoutine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La légende de Hammam meskoutine   Mar 24 Juil - 21:09

Cette légende est liée au site qui porte le même nom dans la région de Guelma, ville du Nord-Est de l’Algérie. Le site est connu pour sa cascade (e’Chellala) (arabe : الشلالة) et pour sa station thermale.

La morale de la légende : ne pas croire qu’on puisse toujours être au dessus de tout, quand on est le plus fort.

Hammam Meskoutine (arabe: حمام المسخوطين) veut dire le bains des damnés.

Il y’a de cela très très longtemps vivait dans cette belle région de l’Algérie, une tribu puissante et redoutée par tout le pays, enfant déjà le héros de l’histoire s’illustre par son intelligence et sa supériorité dans le jeu avec les autres petits enfants de son âge, homme il devient le cavalier le plus valeureux de toute la tribu, rien ne paraissait pouvoir l’arrêter, les sages de la tribu essayaient de lui inculquer les principes de la force maîtrisée en vain, difficile de croire en autre chose qu’en sa propre force quand on est le plus fort de tous et dans tous les domaines ... Le valeureux cavalier avait une sœur qui à son tour était la plus belles femme qu’on ait jamais vu dans toute la région et même dans tout le pays, chose qui poussa hélas notre puissant cavalier à être persuadé de plus en plus de sa supériorité ...


Le jour vint ou notre cavalier devenu le plus grand guerrier qu’ait connu tout le pays voulu aimer une femme, il n’en trouva point à son goût, la seule qui lui plut fut sa propre sœur, sa sœur ne s’opposa pas à cette idée, les gens scandalisés crièrent au sacrilège, les sages dénoncèrent avec véhémence cette nouvelle profanation ... et voulurent l’en dissuader et l’appeler à la raison ...

Rien de cela ne suffit, il persista dans son entreprise, organisa la fête de mariage qui fut célébrée sur la plus belle colline de toute la vallée, beaucoup ne voulant pas assister à ce mariage incestueux, quittèrent les lieux, quelques-uns choisirent le camps du puissant guerrier qui trouva même un Cadi (juge) pour officialiser son union ... et la fête commença ...

Les habitants de la région, enfuis ne revinrent à cet endroit qu’un certain temps après cet « évènement », il n’en crurent guère leurs yeux, ils se trouvèrent devant une scène effrayante, les mariées furent pétrifiés au moment ou ils allèrent officialiser leur union, ainsi que tous leurs invités, le Cadi corrompu voulant prendre la fuite le fut à son tour à quelques lieux de là ...

Cette effroyable scène se tient de nos jours au même endroit, les mariés sont toujours là se regardant, les invités discutant et écoutant de la musique, le juge s’enfuyant sur la montagne d’en face ... tous changés en pierre... pour rester une leçon pour l'éternité

source:Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La légende de Hammam meskoutine   Mar 24 Juil - 21:17

Le mariage incestueux statufié pour l'eternité...



Le bain des damnés...

Ce n'est pas sans raison qu'on a appelé ce lieu "Hammam-el-Meskoutine", le bain des maudits ; car il a été témoin d'un grand crime et d'un terrible châtiment. Il y avait autrefois sur ce terrain brûlant, où des habitants de l'enfer pourraient seuls vivres aujourd'hui, une tribu nombreuse et puissante. Parmi les guerriers d'élite dont elle avait le droit de se glorifier, on remarquait Sidi-Arzaq, le meilleur de ses cavaliers, le plus brave de ses combattants et le plus riche de tous les Arabes de la province. Heureux si à ces dons, à ces avantages, il avait joint la crainte du seigneur, les respects de la loi, sans lesquels valeurs, esprit, science et richesse ne sont rien !

Mais Sidi-Arzaq était soupçonné fortement de ne pas faire les cinq prières légales quotidiennes. On assurait même que pendant le jeûne sacré du ramadan, il n'attendait pas le coucher du soleil pour prendre de la nourriture. Peut-être ne lui attribue-t-on toutes ces abominations que parce que plus tard il est devenu un grand criminel ! Dieu sait la vérité ! Quoi qu'il en soit, Sidi-Arzaq avait une sœur,Yamenah,dont la beauté était célèbre dans tout le pays. Les cheikhs les plus puissants l'avaient demandée pour épouse, offrant de riches dots en bestiaux et argent. Jamais son frère n'avait consenti à la donner. Chacun s'étonnait de ce refus continuel, lorsqu'on apprit que Sidi-Arzaq était éperdument épris de sa sœur, et que même il songeait à l'épouser.

Les vrais musulmans refusaient de croire à une semblable profanation, et lorsqu'ils ne purent plus en douter, ils s'en affligèrent profondément On espérait que le crime ne pourrait se consommer, parce qu'on ne supposait pas qu'il se trouvât un Cadi assez ignorant ou assez perverti pour consacrer une aussi monstrueuse union. Mais, puissance du rang et de la fortune ! Sidi-Arzaq, à force de présents et d'opportunités, rencontra le juge prévaricateur qu'il lui fallait ; il eut aussi des témoins, et le mariage se fit à la place où nous sommes. Les autres habitants de la tribu éloignèrent aussitôt leurs tentes pour ne pas autoriser le crime de leur présence.

Au bout de quelques jours, comme on ne voyait paraître ni Sidi-Arzaq, , ni le Cadhi, ni les témoins, des curieux se hasardèrent à venir dans l'endroit où on les avait laissés. Quelles furent leur surprise et leur épouvante en apercevant, au milieu des mariés, du Cadhi et des gens de la noce, ces cônes blancs qui n'existaient pas auparavant ! On ne douta point que les auteurs de l'inceste et leurs complices eussent été changés en pierres, ce fait fut confirmé depuis par les oulèmah, qui reconnurent, malgré leur transformation, tous les acteurs de la scène coupable. Dieu est grand ! il n'y a de dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
maman

avatar

Féminin Nombre de messages : 1865
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La légende de Hammam meskoutine   Sam 1 Déc - 16:05

merci a vous deux pour cette légende
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légende de Hammam meskoutine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de Hammam meskoutine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» DIÉGO LA LÉGENDE ET L'HISTOIRE
» La légende Arthurienne.
» Dieu est une légende
» La "pierre de soleil" des Vikings n'est pas une simple légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Contes, Légendes, Mythes...-
Sauter vers: