A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'historie du Baiser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelmire



Féminin Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: L'historie du Baiser   Dim 27 Avr - 2:01

Sujet signé Pascal Pistacio

Le baiser existe depuis la nuit des temps. Au commencement était la becquée. Les mères mâchaient la nourriture de leur bébé et l'introduisaient avec leur bouche entre les lèvres de l'enfant : geste archaïque de fusion parfaite.


A l'Age de pierre, on léchait le visage de l'autre pour satisfaire ses besoins en sel. Le baiser permet une évaluation olfactive du partenaire, c'est un signe de reconnaissance entre les individus d'un même clan.

Le berceau du baiser pour le monde occidental fut la Perse. C'était un rite social utilisé pour se reconnaître entre castes.

Alexandre le Grand envahit la Perse et rapporta en Grèce cette tradition qui fit florès. En effet, les Grecs puis les Romains s'en donnèrent à cœur joie, insufflant au baiser une notion de plaisir.

A tel point que Xénophon mit en garde la société contre certains dérapages : un vieux philosophe qui embrasse sur la bouche un jeune et beau garçon peut se retrouver réduit au rang d'esclave amoureux.

Il faudra attendre les premiers siècles de l'ère chrétienne pour qu'un haut-là soit mis à cet abus de plaisir qui trouble l'âme : la volupté est un égarement des sociétés païennes.

Pourtant, la Bible est le premier livre à traiter du baiser. En effet, Dieu fit à l'homme de glaise un baiser pour lui donner souffle de vie.

Il y a deux cultures : celle pour qui le baiser est un échange de vie et celle pour qui c'est un danger pour l'âme. La plupart des peuples africains évitent les contacts buccaux, de peur d'avaler l'âme de leur partenaire. Comme prélude amoureux, ils préfèrent la danse.

Les femmes Manjas de l'Afrique équatoriale sont une illustration redoutable de cette croyance. Elles ont la lèvre supérieure perforée et ornée d'un disque de bois terminé par deux crochets. Chez les Manjas, le baiser est une poignée de main où l'homme emprisonne le pouce de la femme.

Il existe de nombreuses façons différentes de pratiquer le baiser de par le monde. Ainsi, le baiser papou consiste à couper délicatement les cils de l'être aimé entre ses dents. Les Esquimaux se tirent la langue et, comme les Tahitiens, se frottent le nez.

Les Japonais, quant à eux, trouvent notre façon d'embrasser barbare et cannibale. Pour les Chinois, le baiser en public est obscène, c'est un geste exclusivement sexuel.

Le monde moyen-oriental et occidental est la terre de prédilection du baiser sous toutes ses formes : du baiser de Judas au french kiss...

Au Moyen Age, le vassal embrassait sur la bouche son seigneur, en signe d'allégeance, mélange des âmes et des souffles. Ce serment était prêté sur les Evangiles.

L'Eglise, le social et la politique étaient imbriqués dans un même souffle. La morale chrétienne a tenté d'éloigner le baiser de la bouche. Mais on baise l'anneau de l'évêque, la robe du prêtre, le front du baptisé...

De nos jours, le baiser rituel perdure symboliquement. Les jeunes mariés s'embrassent sur le parvis de la mairie ou de l'église.

La bouche est une des zones les plus innervées du corps. Le baiser active douze muscles pour les lèvres et dix-neuf pour la langue. Il véhicule aussi, en moyenne, 278 souches de bactéries par individu, qui entraînent la formation d'enzymes, qui se transforment en antibiotiques naturels, mais aussi des oligo-éléments et des vitamines. Vivent les anticorps !

Le baiser est aussi le meilleur des régimes ! S'embrasser pendant une minute permet de brûler autant de calories qu'une course de 500 mètres.

Voilà , si vous avez davantage d'infos à ce sujet , ça m'intéresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://per.sonn.es/Nina
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   Dim 27 Avr - 17:57

merci dame zelmire. très interessant.
mais il manque le baiser russe sur la bouche.
et le baiser du beau père américain à sa belle fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   Jeu 8 Mai - 19:12

salut zelmire,
j'ai trouvé ceci.

regarde à ton aise.

Les baisers

O baiser! mystérieux breuvage
que les lèvres se versent
comme des coupes altérées!
A.de Musset

De la petite bise affectueuse au french kiss langoureux,
du baiser de cinéma aux simples bisous,
tout le monde ou presque s'embrasse...
Mais derrière ce geste ce cachent mille et un symboles...

Symbole de paix chez les chrétiens,
en politique ou à la fin de d'une guerre,
signe de trahison chez les mafieux,
le baiser est un rituel quasi systématique pour les sportifs
ou la scène incontournable d'un bon film!

Si en occident le baiser reste un signe de civilité,
en Afrique certaines tribus l'attribuent à une pratique bestiale,
voir cannibale.

On s'aperçoit en effet qu'en parcourant le monde, ce qui nous distingue de nos voisins est plus qu'une simple histoire de langue !
C'est pourtant cette fameuse langue qui donne sa saveur au "french kiss"!
En mettant en jeu nos cinq sens (vue, odorat, ouïe, toucher, goût),
il demeure le plus précieux des baisers, le plus réputé.

Un petit tour du monde et ses baisers

En Afrique : on y perd son âme
La bouche représente parfois la principale sortie de l'être vers l'extérieur, et l'on craint que l'âme s'échappe avec le souffle lors d'un baiser.

Dans les tribus du Niger, un baiser devant témoin expose le délinquant à la flagellation...

En Polynésie : on se frotte le nez
Les polynésiens, tout comme les esquimaux, ont coutume de se frotter le nez quand ils sont amoureux.

Les Inuits: on se frôle, on se respire...Les inuits et certaines tribus du pacifique s'enivrent de parfums sécrétés par la peau, en se frottant le nez contre le visage de leur partenaire...

Les Papous : se taillent les cils avec les dents !
Les Papous considèrent notre "bouche à bouche" comme un passe-temps insipide et absurde. Ils lui préfèrent le Mitataku", c'est à dire la taille des cils avec les dents. Cette technique est aussi bien utilisée au cours des préliminaires qu'au paroxysme de l'amour!

Au Maroc : le baiser est une marque de respect

Dans les pays arabes, le baiser est avant tout un geste de respect envers quelqu'un que l'on vénère : au Maroc, et en particulier chez les Berbères, un homme embrasse d'abord la main de son aîné, et ensuite le sommet de son crâne.

Mais il existe aussi certains pays pour qui le baiser n'est pas conforme à leur façon de penser.

En Chine : la hantise des microbes Chez les Chinois, s'embrasser sur la bouche est déjà un acte sexuel, comme cela l'était autrefois pour les japonais. Les deux peuples vivent également avec la terreur d'une contamination par la bouche (postillons, pollution, maladies transmissibles...)

En Inde : il est censuré

En Inde, le baiser est mal vu. Bien trop choquant pour être montré au cinéma, il peut même entraîner la censure du film.

Que dit le Kama-Sutra ?


Cette oeuvre classe les baisers selon leur intensité.
Nous pouvons trouver :

Le baiser inaugural :

La jeune fille pose simplement la bouche sur celle de son amant.

Le baiser frémissant :

La jeune fille perd un peu de sa retenue, et fait palpiter sa lèvre
infèrieure dans la bouche de son amant.

Le baiser léché :

La jeune fille effleure du bout de la langue la lèvre de son amant tout en fermant les yeux.

Pour terminer, voici quelques chiffres qui ont le mérite d'être retenus !

Les professeurs de tantrisme recommandent de faire durer un baiser au moins 7 seccondes, afin d'expérimenter un embrasement total de soi.

Le champion du monde du baiser rapide est américain. Il a embrassé 3225 filles en 8 heures, soit 8 secondes et 90 centièmes par demoiselle !

Lors d'un baiser passionné, le pouls passe de 70 à 150 pulsations par minute en moyenne. Et le coeur pompe1 litre de sang supplémentaire.
Mauvaise affaire pour les traqueuses de calories qui n'en perdent que 12 en embrassant alors qu'on en brûle de 125 à 300 en faisant l'amour !

Baiser d'amour, de beauté, de jeunesse
Où va des sens chaque fibre aboutir ;
Dont on ne sait complètement jouir
Qu'aux temps heureux de la première ivresse ...
Lord ByronSC


" Aimer sublime les sens "

Le toucher devient une caresse
Le goût un baiser
L'ouïe une symphonie
Le regard un désir
L'odorat un parfum.

Le Coeur

Il est le centre de l'amour dans le corps humain.
Il joue un rôle important dans le processus amoureux, il se met à pomper et envoie le sang partout dans le corps

Les yeux

Ils peuvent être très " sexy ". Vous entendrez souvent les gens dire qu'ils sont tombés amoureux de quelqu'un uniquement à cause de ses yeux. Mais ils vous trahiront aussi lorsque vous essayerez de faire un mensonge

Les lèvres

Elles sont aussi très attirantes et il ne faut pas s'inquiéter si elles sont trop grosses ou trop petites, elles plairont sûrement à la personne
que vous voulez séduire

Lèvres ! Lèvres !
Baiser qui meurt, baiser qui mord ,
Lèvres,
lit de l'amour, profond comme la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   Jeu 8 Mai - 20:29

Joli tour du monde du baiser... pudique ou pas il reste universel.

PS// j'ai du réorganiser ton texte Azedine... comme les tofs et liens ne fonctionnés j'ai supprimé. Tu peux me les faire parvenir par MP pour que je puisse les rajouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
azedine



Masculin Nombre de messages : 1841
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   Ven 9 Mai - 11:05

oui çà m'a pris du temps et un peu enervé cette mise en page impossible.

je t'enverrais le lien ce soir,...

bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hamou

avatar

Masculin Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Baise-main   Sam 10 Mai - 10:38

En Algérie, plus précisément en Kabylie, j'ai vu et parfois pratiqué, jusque il y a vingt cinq à trente ans, un genre de baiser de politesse et non d'amour: c'est l'échange entre une femme et un homme de bises du bout des lèvre sur leur main accrochées l'une à l'autre. C'est donc une sorte de baise - main mais partagé car la femme - contrairement à la pratique aristocratique européenne - en donne aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maman

avatar

Féminin Nombre de messages : 1865
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   Sam 10 Mai - 14:39

hamou a écrit:
En Algérie, plus précisément en Kabylie, j'ai vu et parfois pratiqué, jusque il y a vingt cinq à trente ans, un genre de baiser de politesse et non d'amour: c'est l'échange entre une femme et un homme de bises du bout des lèvre sur leur main accrochées l'une à l'autre. C'est donc une sorte de baise - main mais partagé car la femme - contrairement à la pratique aristocratique européenne - en donne aussi.
J'ai vue aussi cette pratique en tunisie, par des personnes agées dans les coins perdus: villages, campagnes enfin dans le rif.
Je ne sais pas si ca se fait encore de nos jours.
J'ai remarqué ici en france aussi ce genre de baisé à la tête qu'ils font aux personnes agées. (algériens)
Moi qui n'a pas l'habitude, quand je vais voir les copines à ma mère je ne le fais pas, mais ca me gêne, je sais pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'historie du Baiser   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'historie du Baiser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FAP Rouge Baiser
» ma palette CD rouge baiser et CCB
» 2 fap rouge baiser ressemblants à gleam et satin taupe
» Debby/Deborah/Revlon/Rimmel/Rouge Baiser
» Le baiser sur les yeux: Corinne Camiade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Contes, Légendes, Mythes...-
Sauter vers: