A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mystérieuses huiles essentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marika-l
Invité



MessageSujet: Mystérieuses huiles essentielles   Mer 18 Juil - 10:45

Mystérieuse huiles essentielles

Elles nous paraissent merveilleuses et capables de résoudre tous nos problèmes de peau. Mais on ne sait pas exactement ce que sont ces huiles ! Petit tour de la question pour celles qui n'ont pas honte d'avouer leurs lacunes.

Les huiles essentielles ? Ca sent bon : là on est toutes d'accord. Ca coûte cher : nous l'avons remarqué. Pour le reste, le mystère demeure entier. Non seulement on ne parvient pas à savoir à quoi elles ressemblent réellement, mais en plus on ne sait pas où les acheter ni comment les appliquer.

Ce sont des huiles, oui ou non ?

Pour nous une huile, c'est un liquide visqueux, gras que l'on obtient en pressant la chair d'un fruit, par exemple, comme l'huile d'olive. Rien à voir par conséquent avec les huiles essentielles, qui ne sont pas des corps gras, mais des essences. On peut certes en extraire de fruits tels que le citron, (de l'écorce seulement), mais on les trouve surtout dans les plantes aromatiques : fleurs, feuilles, graines ou racines. Prenez la lavande. Pour obtenir son huile essentielles, c'est à dire sa substance odorante, on la distille à la vapeur d'eau : on la place dans un alambic que l'on chauffe. La vapeur qui s'en dégage se charge de particules. Elle est ensuite refroidie et condensée : à la surface du liquide obtenu flottent les molécules d'huiles essentielles qui s'envolent si l'on ne ferme pas le flacon ! Ce sont elles que l'on emprisonne dans ces tout petits flacons que l'on voit dans les pharmacies, les herboristeries, et surtout dans magasins de produits naturels. Elles sont incolores ou colorées : rouge pour la cannelle, bleu pour la camomille


Mais alors, pourquoi sont-elles souvent grasses au toucher ?

Soit les huiles essentielles sont vendues pures, dans des mini flacons équipées d'un compte-gouttes. Et c'est à vous de les diluer dans l'eau du bain, ou bien dans une huile de beauté (huile de carotte, de sésame, d'avocat, de germe de blé), en suivant les précautions de diluation . Soit vous les achetez prêtes à l'emploi, donc déjà diluées dans une huile végétale servant de support odorantes, et les empêchant de s'évaporer. Ce sont celles que l'on achète le plus souvent, et il est vrai, qu'elles ont, dans ce cas, une texture grasse.

On peut les avaler ?

On peut utiliser les huiles essentielles par voie externe, sur la peau, et par voie interne.
Dans ce premier cas, on ne dépose habituellement quelques gouttes sur un sucre, dans du miel ou encore dans un yaourt. Mais, à doses importantes, beaucoup sont toxiques.
C'est le cas de l'huile essentielle de cyprès chez la femme enceinte. Et la plupart sont interdites aux enfants de moins de 8 ans. Dans tous les cas, évitez, même si c'est à la mode et tentant, d'utiliser ces puissants extraits sans prendre auparavant l'avis d'un médecin ou d'un aromathérapeute qualifié



C'est aussi bon pour l'acné que pour les rides...On n'exagère pas un peu ?

En fait, si chaque huile essentielle a des vertus thérapeutiques spécifiques, toutes ont des propriétés en commun. Elles pénètrent très facilement la peau, et gagnent aisément les capillaires sanguins. D'où leur efficacité, et les risques de toxicité en cas de surdosage. Elles sont antiseptiques : on leur doit l'étonnante conservation des momies égyptiennes, et le soulagement ou la guérison de nombreuses blessures pendant la Première Guerre mondiale. Enfin, les huiles essentielles semblent avoir un pouvoir équilibrant sur les différentes fonctions de l'organisme. Mais c'est pour répondre à un problème ou un besoin spécifique que vous choisirez les vôtres, leurs propriétés dépendant de leur composition chimique. Notez que celle-ci est si complexe que tous leurs éléments n'ont pas encore été identifiés (hydrocarbures, esters, aldéhydes, phénols).


Bon d'accord, mais comment les utiliser ?

Au début, le plus simple reste de choisir des huiles essentielles prêtes à l'emploi, c'est-à-dire préalablement diluées dans une huile végétale. Elles se présentent généralement dans des petites fioles (Decléor, L'Occitane, The Body Shop...). Ensuite, tout dépend de l'utilisation prévue. Pour le corps, que ce soit en massage ou en friction, il suffit d'appliquer directement le produit sur la peau. Certaines d'entre elles (bergamote, lavande, cèdre, citron, etc.) ne doivent pas être employées avant une exposition au soleil. Elles peuvent déclencher l'apparition de taches brunes sur la peau. Lorsque vous serez suffisamment familiarisée avec ces essences, vous pourrez les tester pures. Avec un guide d'utilisation pour connaître les bonnes dilutions et les associations judicieuses. Vous découvrirez, par exemple, que l'huile essentielle de camomille, recommandée aux personnes qui ont de l'acné ou une peau sensible, s'emploie d'ordinaire diluée à 2 %, soit dix gouttes d'huile essentielle dans 20 ml d'huile de support (vous avez le choix entre l'huile d'amande douce, de germe de blé, de soja...)

1O huiles bonnes pour...

1 Régénérer les peaux sèches et retarder les rides : l'oliban. On peut en ajouter dans sa crème de jour quotidienne, en respectant les règles de dilution : 1 % si la peau est sensible (5 gouttes pour 20 ml), 2 % si on n'a pas de problème particulier. 2 Resserrer les pores : l'orange. Pas d'exposition au soleil pendant au moins six heures après son application 3 Apaiser les irritations et agir sur l'acné : le petit grain (Citrus aurantium). On en trouve souvent dans les eaux de Cologne. 4 Lutter contre les rides : le néroli. 5 Réguler les peaux grasses et la transpiration excessive des pieds, vaincre la cellulite : le cyprès. Mais son utilisation est déconseillée pendant les trois premiers mois de grossesse. 6 Stimuler, surmonter un état dépressif, soulager en cas de règles très douloureuses : le jasmin. Attention, il est interdit pendant toute la grossesse. Son prix est très élevé. 7 Soulager les piqûres d'insectes et les douleurs musculaires : la lavande. C'est aussi un bon désinfectant (déposer une goutte sur un coton, puis tamponner la peau). 8 Apporter bien-être et sérénité : la sauge sclarée. A utiliser dans le bain ou pour se faire faire un massage du dos... Il paraît que les hommes sont très sensibles à son petit parfum de noisette. Mais son utilisation est interdite pendant toute la grossesse. 9 Soigner gerçures eczéma et acné, soulager les peaux très sèches : le santal. Son parfum exotique est très apprécié. 10 Eclaircir le teint et assécher les boutons : le romarin. C'est pourquoi on en trouve dans de nombreuses lotions pour le visage. Autre avantage de cette huile essentielle, elle est bon marché !
Revenir en haut Aller en bas
 
Mystérieuses huiles essentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huiles essentielles et allaitement
» huiles essentielles et repulsif anti moustique ... voyage
» huiles essentielles et grossesse
» Huiles essentielles et cuisine
» coupe-faim aux huiles essentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: L'Univers Feminin :: Mode, Beauté, bien-être, Frou Frou-
Sauter vers: