A l'ombre des oliviers...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Soleil assassiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin


Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Le Soleil assassiné   Mar 19 Juin - 20:25

"Le Soleil assassiné"...

Le Soleil assassiné porte un regard sur l'Algérie à travers la figure du poète pied-noir Jean sénac, incarné dans le long-métrage par Charles Berling. Né en 1926 dans la région d'Oran, celui-ci fait ses débuts à Radio Alger puis se spécialise dans la poésie, fréquentant notamment Albert Camus. Après avoir adhéré au Front de Libération Nationale, Jean Sénac devient de plus en plus populaire : son émission de radio "Poésie sur tous les fronts" est un franc succès, notamment auprès de la jeunesse. Mais il agace le pouvoir en place par ses prises de positions en faveur des minorités, sa défense de la francophonie et son homosexualité affichée. Il est très vite renié par le régime qui l'amène à quitter sa villa et à mettre un terme à son émission. Jean Sénac meurt assassiné en 1973 dans des circonstances jamais élucidées.

Synopsis :

Le poète Jean Sénac, également animateur de radio, est un Pied-noir qui a choisi de rester en Algérie après l'indépendance de son pays en 1962. Dix ans plus tard, il est surveillé par la police du régime. Ses poèmes attirent un public populaire et son émission rencontre un véritable succès auprès de la jeunesse. Aussi, quand Hamid et Belkacem, deux étudiants, apprennent que la pièce qu'ils ont écrite et présentée au premier festival national du théâtre algérien est déclassée sous prétexte qu'ils l'ont jouée en français, leur peine va être atténuée par la présence en coulisses de Jean Sénac qui les félicite. Ces derniers vont devenir des intimes du poète et assister à son combat pour la liberté et la culture de la jeunesse algérienne. Combat qui mènera Sénac jusqu'au martyre : une nuit d'août 1973, il est assassiné dans la cave qui lui servait d'appartement. Hamid est accusé du meurtre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Soleil assassiné   Jeu 21 Juin - 21:12

JE PENSE QUI YA EU UN LIVRE ET APRES UN FILM SI MES SOUVENIRS M INDUISENT PAS EN ERREUR
MAIS IL EST MORT JEUNE DOMMAGE!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
faracha



Masculin Nombre de messages : 727
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Le Soleil assassiné   Ven 20 Juil - 18:19

salut
Laughing
Année de production: 2003 - durée: 1h25
un film Français
Réalisation : Abdelkrim Bahloul L'histoire : 10 ans après l'indépendance de l'Algérie, les prises de positions et l'homosexualité affichée du poète pied-noir Jean Senac irritent le nouveau régime. Hamid et Belkacem, deux étudiants, vont devenir très proches de Senac et assister à son combat pour défendre sa différence, la culture et la dignité de la jeunesse algérienne.
les films sortis le 18-08-2004 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Soleil assassiné   Ven 20 Juil - 18:42

meçi faracha pour tes infos suplementaires tres interessant
faudras que je le loue ce film
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Admin


Féminin Nombre de messages : 4180
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Le Soleil assassiné   Ven 20 Juil - 18:48

Code:
JE PENSE QUI YA EU UN LIVRE
... j'ai vu le film, il existe effectivement un livre sur ce poète qui a combattu auprès du FLN pour l'Independance du pays. Jean Sénac se disait Algérien... après 1962, il resta en Algérie qu'il considérait comme sa patrie. Les choses se sont gâtées dès qu'il a commencé à s'opposer au régime en place, son homosexualité ne fut qu'un pretexte pour l'éliminer...

Jean Sénac, l'Algérien



"Poète, bâtard, pédéraste", rebelle à tous les conformismes, Jean Sénac n’a cessé d’affirmer sa liberté, parfois au prix de sa gloire littéraire, sans doute au prix de sa vie. Vie marquée par le mystère et par le drame. Mystère de sa naissance : il poursuivra jusqu’à sa mort l’image d’un père qu’il n’a jamais connu.

Drame intime d’un homme dont les prises de position en faveur d’une "patrie algérienne" et l’engagement politique aux côtés du FLN pendant la guerre d’Algérie ont provoqué des ruptures déchirantes, comme celle qui le sépare d’Albert Camus, son "père spirituel".

Mystère enfin qui entoure son assassinat en 1973 sur cette même terre d’Algérie, où il est revenu après l’indépendance. Il a fallu trente ans pour que Jean, Sénac trouve enfin la place essentielle qui lui est due dans la poésie contemporaine, pour qu’elle lui soit reconnue au moment où s’ébauche cette réconciliation entre les deux rives de la Méditerranée pour laquelle il a combattu – à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alombredesoliviers.buyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Soleil assassiné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Soleil assassiné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pare-soleil efficace ?
» Pare soleil cabriofix
» Lunettes de soleil
» COUCHER+SOLEIL+PHOTO = SOLEIL DU JOUR
» [RECH] AB, Rétroviseurs, tapis, attache pare-soleil...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des oliviers... :: Bouillon de culture :: Ciné, Théâtre, Sorties...-
Sauter vers: